Interac - Voir Tout

Sécurité

On m’a offert un poste d’agent de Virement INTERAC Est-ce qu’Interac travaille avec les entreprises qui offrent ce service?

Non. Interac n’embauche pas d’agents de transfert. Plusieurs cas de recrutement à des fins frauduleuses ont été rapportés; des chercheurs d’emploi au Canada ont notamment été embauchés comme mandataires de « sociétés étrangères ». En fait, les personnes recrutées servent d’intermédiaires pour le transfert des fonds volés à l’étranger. Toute personne qui, même à son insu, participe à un tel crime s’en fait le complice et est passible de poursuites judiciaires. Nous vous recommandons fortement de faire des vérifications complètes dans le cas de telles offres d’emploi.

Comment fonctionne en général l’escroquerie des entreprises qui offrent le service Virement INTERAC?

« L’employeur », habituellement établi à l’étranger, se fait passer pour une entreprise légitime qui, sur des sites Web de recrutement, cherche un représentant au Canada. Le travail consiste à accepter les paiements de clients canadiens pour le compte de cette entreprise étrangère, puis de transférer une partie des sommes à l’étranger. Comme exigence essentielle pour le poste, l’employeur veut que l’employé soit un client des services bancaires en ligne et puisse recevoir des fonds par voie électronique avec le service Virement Interac.

Une fois que l’employé a reçu les fonds dans son compte, on lui demande de les transférer à une adresse à l’étranger au moyen d’un service de virement télégraphique. L’employé, à titre d’agent de transfert, reçoit comme paiement un pourcentage des fonds qu’il a reçus et transférés. Cette opération sert souvent de couverture pour des activités illégales dont l’employé ignore tout, mais dont il peut quand même être accusé en tant que complice.

Comment savoir si un emploi offert est lié à des activités frauduleuses? L’information reçue semble très professionnelle.

Pour paraître légitimes, les fraudeurs utilisent plusieurs types de documents : ententes d’embauche, sites Web, contrat détaillé sur les responsabilités de l’employé et sur sa rémunération, etc. Les sites Web et les documents semblent venir d’un employeur légitime, mais les fautes d’orthographe, de grammaire et de style qu’ils contiennent peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Conseils pour vous protéger

Faire facilement de l’argent, c’est souvent trop beau pour être vrai… Un emploi sur le Web dont la tâche est de transférer des fonds à l’extérieur du Canada pourrait être une couverture pour une opération illégale. L’affaire peut sembler séduisante, mais le travail pourrait faire de vous un criminel.

Méfiez-vous des documents d’offre d’emploi contenant des expressions inhabituelles et des fautes d’orthographe. Si vous avez des doutes, consultez l’organisme de protection de la loi de votre région.

Tenez-vous au courant de la fraude en consultant les ressources suivantes :
www.phonebusters.com
www.rcmp-grc.gc.ca
www.recol.ca (Signalement en direct des délits économiques)
www.fcac.gc.ca (Agence de la consommation en matière financière du Canada)
www.strategis.gc.ca (Industrie Canada)

Qu’est-ce que la fraude par courriel, l’hameçonnage ou l’harponnage, la corruption du référencement, Twitter, la navigation sur Internet, une application mobile, l’hameçonnage par texto? Comment puis-je m’en protéger?

L’hameçonnage est une escroquerie où des fraudeurs tentent d’acquérir de l’information personnelle ou financière, comme des mots de passe ou des numéros de carte, en se faisant passer, par le biais de communications électroniques, pour une personne ou une entreprise digne de confiance. L’hameçonnage se fait habituellement par courriel ou message instantané, mais il arrive qu’il se fasse par téléphone.

Dans certains cas, le fraudeur envoie un courriel ou un message texte (hameçonnage par SMS) d’apparence authentique semblant venir d’une entreprise légitime et demandant aux destinataires de dévoiler de l’information personnelle ou financière qui sert par la suite à commettre une fraude.

Méfiez-vous des avis de Virement Interac inattendus. Si vous avez un doute, communiquez avec l’expéditeur pour vérifier si c’est bien lui qui vous envoie le virement.

Dans quelle mesure le service Virement Interac est-il sécuritaire?

Virement Interac est l’un des services de transfert de fonds numérique les plus sécuritaires au monde. Lorsque vous envoyez des fonds à l’aide de Virement Interac, l’argent est viré au moyen de procédures bancaires sécuritaires établies que les institutions financières utilisent depuis longtemps pour régler les chèques, et traiter les dépôts et les retraits effectués aux guichets automatiques. Les fonds ne transitent jamais par courriel ou par message texte – ces modes de communication ne servent qu’à vous informer que l’argent a été envoyé ou demandé, et à vous fournir des directives pour effectuer le dépôt.